23 June 2017

Les fondateurs

L’ARISEM a été fondée à Marseille par Félix Blanc (chercheur en science politique) et Ben Cramer (chercheur en écologie & polémologie, sécurité environnementale) pour soutenir les acteurs publics & non-gouvernementaux et les aider  à élaborer des politiques publiques, des campagnes de sensibilisation et des cycles de formation. Cette aide s’appuie sur une expertise construite avec les méthodes de la polémologie, de l’écologie et de la géostratégie.

 

Félix Blanc

Félix Blanc est docteur en science politique et chercheur associé au Center for Technology and Society (Fondation Getulio Vargas, Brésil). Il a travaillé pendant cinq ans pour l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire (IRSEM) sur les questions éthiques soulevés par les drones armés, la notion d’agression non-armée en droit international et le contrôle parlementaire des opérations extérieures (OPEX). Il a contribué en 2014 au Livre Vert de la Défense coordonné par la Sénatrice Leïla Aïchi. Il collabore depuis 2013 avec l’ONG Internet Sans Frontières sur les questions de sécurité numérique et de défenses des libertés en ligne. Il est également consultant pour de nombreuses organisations non-gouvernementales sur les questions de gouvernance de l’Internet, de géostratégie et de cyber-sécurité (câbles sous-marins).

Voir plus sur : http://mypeaceresearch.eu/

 

Ben Cramer

Ben Cramer a été producteur sur Radio France International (1996-2002) de l’émission ‘Fréquence Terre ‘ et a contribué à l’Atlas Mondial du développement Durable, d’A.M. Sacquet, édité par Autrement. Ben est co-auteur du CD-ROM “L’Or Bleu”, encyclopédie interactive de l’eau, édité par Strass en coopération avec le Programme Hydrologique International de l’UNESCO ; et qui s’est vu attribuer le Prix Moebius Multimedia 1999. Il a co-animé dès 2008 le premier débat au Parlement Européen sur le thème de ‘Sécurité Collective et Environnement’. Ex-vice-président de l’Association des Journalistes pour l’Environnement (AJE), il a participé à un groupe de réflexion sur la prolifération nucléaire au sein du Centre d’Etudes et de Recherches de l’Enseignement Militaire, le CEREM. Chercheur associé au GRIP à Bruxelles, où il travaille sur l’empreinte des activités militaires et le dérèglement climatique, il a popularisé le concept de « sécurité écologique ». 

Voir plus sur: http://www.athena21.org/